Apprendre autrement

 

 

Rentree scolaire 2014-2015

Nous souhaitons beaucoup de succès et beaucoup de satisfactions dans la nouvelle année scolaire à tous nos élèves et à tous les enseignants de notre école !

Fournitures scolaires

Rentree scolaire

 

 

 

Publicités

Corfou est le nom d’une île et de sa capitale en même temps.
C’est la plus septentrionale* et la plus connue des sept îles Ioniennes qui forment un archipel à l’ouest de la Grèce, archipel qui suit la trame du relief continental. Elle mesure 58 km de long et 27 km au point le plus large et elle a la forme d’une faucille*.

Carte de Corfou

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Entourée par la mer Ionienne, l’île de Corfou est un petit coin de paradis: villages de maisons blanches, paysages sauvages avec d’étranges rochers qui plongent à pic* dans la mer, eaux turquoises et très claires qui alternent avec un bleu profond, plages de sable fin ou de cailloux, criques, golfes et trois lagunes (dont une est traversée par l’aéroport de la ville de Corfou).
Quelques beaux endroits de Corfou, idéals pour les vacanciers qui désirent un peu de calme:

Ermones

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA        Glyfada

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Paleokastritza

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Arrosé davantage* par la pluie que le reste de la Grèce, ce bout de terre entouré des eaux limpides de la mer est fertile et verdoyant. Des vignes et des arbres fruitiers poussent sur son sol. Sur l’île il y a de grandes oliveraies* – la Grèce, malgré sa petite superficie, occupe la troisième place pour la production mondiale d’huile d’olive, après l’Espagne et l’Italie – , des bosquets de cyprès* et des maquis*. À Corfou il y a aussi un grand nombre de variétés de fleurs: orchidées, bougainvilliers, lauriers-roses. « Roses blanches de Corfou » est une chanson très délicate interprétée par Nana Mouskouri qui célèbre l’existence des roses blanches sur l’île et que l’on peut écouter ici:

Cyprès à Corfou

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le maquis – la formation végétale la plus importante de Corfou

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Lauriers-roses

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

La ville de Corfou ou Kerkyra est située sur la côte est de l’île. Celle-ci dévoile un mélange d’architectures aux influences multiples dû à son histoire mouvementée*, depuis l’Antiquité jusqu’à la présence française et britannique. C’est l’influence vénitienne qui en a le plus marqué l’architecture. Tout en s’y promenant, on a l’impression de vivre autrefois. Le labirynthe des rues de la vieille ville, les persiennes* vertes ou blanches des immeubles qui n’ont pas plus de trois étages et qui semblent se côtoyer*, les grosses pierres des murs anciens, le pavé des rues étroites et colorées dégagent l’atmosphère de jadis*.

Vues de Kerkyra depuis le bateau

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

Immeubles de la vieille ville

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

La cathédrale Saint Spyridon, le patron de Corfou, et sa tour

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

 

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Toitures de Kerkyra, vues depuis la forteresse vénitienne

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Le bazar de Kerkyra

OLYMPUS DIGITAL CAMERAOLYMPUS DIGITAL CAMERA

 

Où que* l’on se promène à Corfou, sur l’île pleine de verdure, à Kerkyra médievale ou bien sur les plages sauvages baignées par l’eau limpide de la mer, le spectacle de l’île réussit à couper le souffle du voyageur passionné de nature ou de l’air du temps révolu*.

 

Pour vous aider:
septentrional, -e = nordique
la faucille = secera
à pic = verticalement (perpendicular)
davantage = mai mult
une oliveraie = une plantation d’oliviers
le cyprès = conifère fusiforme au feuillage persistant, vert sombre (chiparosul)
le maquis = arbrisseaux adaptés à l’aridité (hăţişul, desişul)
le laurier-rose = (o)leandrul
mouvementé, -e = (fig.) tumultueux, -euse (agitat, frământat)
la persienne = oblonul, jaluzeaua
se côtoyer = a se apropia, a se atinge
jadis [ʒadis] = odinioară, altădată
où que = oriunde
révolu = complètement écoulé (trecut, împlinit)

Iuliana Furtună, professeur de français

 

2013 en révision

Les lutins statisticiens de WordPress.com ont préparé le rapport annuel 2013 de ce blog.

En voici un extrait :

Un tramway de San Francisco peut contenir 60 personnes. Ce blog a été visité 3  600 fois en 2013. S’il était un de ces tramways, il aurait dû faire à peu près 60 voyages pour transporter tout le monde.

Cliquez ici pour voir le rapport complet.

BONNE ANNEE!

Les professeurs de français de notre école vous souhaitent une très bonne année 2014 : qu’elle vous garde, vous et vos familles, en bonne santé , qu’elle vous apporte beaucoup de sagesse, de la  prospérité, de la joie et du bonheur. 

                                                                     Très bonne année 2014!

BONNE ANNEE!

Poème inédit

   Poème inédit

                   par Ricard Ripoll            

Ce matin à notre école

Un nouveau prof est arrivé

Il a dit: “Je m’appelle Paul”

Finis les devoirs et les dictées

Finies les longues listes de vocabulaire

Et les exercices de grammaire

L’orthographe n’est plus un problème

Les craies servent à dire “Je t’aime”

Alors la porte s’ouvre: c’est le directeur

Tout le monde se tait. On a tous peur

Mais il prend du papier et des ciseaux           Oiseaux

Et découpe des milliers d’oiseaux

Qui volent entre les tables

Et debout sur le bureau

Le directeur chante bien haut

“Finies les longues nuits de correction

Finis les problèmes et les tensions

On va apprendre un théorème:

Le bonheur chasse les peines”

 

 

Pour vous aider:

Tout le monde se tait. = Toată lumea tace.

se taire (vb. pron. IIIe groupe) = rester sans parler (a tăcea)

avoir peur = a-i fi frică / teamă

les ciseaux (n. m. pl.) = foarfeca

Le bonheur chasse les peines. = Fericirea alungă greutăţile, necazurile.

Souriez, c'est la rentree!Tres bonne rentree! 

     et beaucoup de succès pour la nouvelle année scolaire vous souhaitent les professeurs de français et tout le collectif didactique de notre école.

Ecole

Affiches realisees par les eleves de la VIIe A

 

 

Panneau realise par les eleves de la VIIe B

         Cette année, nous avons marqué la Journée de la francophonie par un concours de lecture en français qui s’est déroulé dans notre école le 20 mars 2013.

          L’objectif de cette activité a été de développer chez les élèves le goût de la lecture, tout en cultivant le plaisir de lire en français.

         D’assez nombreux élèves ont été intéressés par cette activité. On a procédé à une présélection, réalisée pendant les classes de fraçais.  Finalement, 32 élèves des VIe, VIIe et VIIIe classes ont participé  à une épreuve consistant à lire divers fragments littéraires en français facile, tirés des livres suivants:

L’arc-en-ciel

Le piège était presque parfait par Dominique Renaud

Zadig par Voltaire

Participants au concours

 

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

Participants au concours

 

 

 

 

 

       Formé par deux jeunes professeurs de français, Mme Loredana Ionescu de l’École G. E. Palade et Mme Corina Ali de notre école, le jury a eu la tâche difficile de choisir les meilleures lectures faites par nos meilleurs  élèves en français. Les critères essentiels ont été la correctitude de la prononciation et l’expressivité de l’intonation. En fin de compte, on a accordé  des prix aux élèves suivants:

–          Ier Prix:   Nistor Teodora Maria – VIIIe B

–          IIe Prix:   Chiriţă Andreea Iuliana – VIIIe A

–          IIIe Prix:  Andrei Raluca Alexandra –  VIIIe B

     Ceux- ci ont été récompensés par des  Diplômes et le roman en deux volumes Cei trei muşchetari par Alexandre Dumas.

Le jury du concours

 

 

 

 

Les gagnants et le jury

 

 

 

 

 

           On a également apprécié la bonne prestance de tous les participants à ce concours en leur offrant des Diplômes de participation et des bonbons, nous les considérons tous gagnants et nous les encourageons tous  dans leurs efforts pour étudier le français.

           Toutes nos félicitations à tous les participants!

Tous les participants

 

 

 

 

 

            Cette belle activité, appréciée par notre collègue de l’École G. E. Palade, Mme Loredana Ionescu,  qui nous a beaucoup aidés et que nous remercions encore une fois, peut être considérée comme une réussite de notre travail quotiden.

Rédigé par Iuliana Furtună, organisateur des activités

%d blogueurs aiment cette page :